Accédez à notre espace dédié aux professionnels

Espace Pro
Nos rayons

S'abonner à la Gazette de la Librairie et à la Lettre de l'Association des Amis de la Librairie (ADAL)

Entrez-votre adresse mail ci-dessous et vous recevrez toutes les informations concernant les initiatives de l'ADAL : salons, dédicaces, conférences...ainsi que Le Promeneur à chacune de ses parutions.

Nous contacter
Accueil / Littérature Etrangère / d'Orient / O NUIT, O MES YEUX
Pas d'image disponible pour le moment

O NUIT, O MES YEUX

Auteur : ZIADE

[ean : 9782818020678]
  • Editeur : POL
  • Collection : FICTION
  • Date de parution : 01/10/2015
  • Format : 20.50 cm x 14.00 cm x 0.50 cm
  • Prix : 39,90 €
  • Disponible sous 3 à 8 jours.
Résumé
Dans ce livre il y a les cabarets du Caire, les studios, villas, casinos du Caire, les maris, les amants, l'alcool, les somnifères, l'argent, les suicides, les brownings, les scandales, les palaces. Il y a le chant, la musique, la voix, les ovations, les triomphes, la gloire. Il y a l'audace, le génie, l'aventure, la tragédie. Il y a des poètes et des émirs, des danseuses, des banquiers, des officiers, des imams, des cheikhs, des actrices, des khawagates, des musiciens, des vamps, des noctambules, des révoltés, des sultans, des pachas, des beys, des espionnes, des prodiges, des rois d'Egypte et la cour. D'éminents journalistes, de célèbres compositeurs, des patronnes de clubs, des grands chambellans, des joueurs de oud. Il y a la petite paysanne du delta et la princesse druze, le fils du muezzin et le chanteur solitaire, la star juive et le colonel héroïque. Il y a Asmahan, Oum Kalthoum, Abdelwahab, Farid el Atrache, Samia Gamal, Leïla Mourad, Nour el Hoda, Sabah, Fayrouz, il y a les astres de l'Orient. Il y a la classe, le glamour, la touche, le style. Il y a l'amour, la passion, la haine, la vengeance. Il y a des verres et des cigarettes, des cartes à jouer, des jetons, des dés, des bijoux, des drapeaux, des corans. Il y a les cinémas de Beyrouth, les palais de Damas, les quais d'Alexandrie, les rues de Jérusalem, la cour de Bagdad. Il y a la radio, les disques, les micros, les caméras, les génériques, les néons, le rideau, l'orchestre, le concert, le public, la transe. Il y a la voix des Arabes. Il y a les grands hôtels, le Saint-Georges, le King David, l'Orient Palace, le Mena House. Il y a la chute de l'Empire ottoman et il y a la guerre en Palestine, il y a la prise du canal de Suez et la défaite de 1967, il y a un siècle au Proche-Orient.
Ce livre m'intéresse

Vous pouvez compléter ce message ou y ajouter des informations.


Envoyer à un ami
Ils pourraient vous plaire
DISPERSES
Kachachi Inaam
Gallimard
ON A VIDE LA MER
Kemal Yasar
Galaade éditions
LA MINETTE DE SIKIRIDA
INCONNU
ACTES SUD
Le fils du capitaine
Gürsel Nedim
Seuil